Image - Imposer
0 Elle m'a plu

Imposer l’abonnement à la newsletter, est-ce une erreur ?

Imposer l’abonnement à la newsletter, est-ce une erreur ?

Certes, obliger un individu  à s’inscrire à votre newsletter pour valider sa participation vous permettra de grossir votre base de données, mais cela vous sera-t-il vraiment utile ? Deux scénarios possibles :

1.       L’individu ne s’inscrit pas

Si la participation au jeu-concours est sujette à une obligation d’adhésion à la newsletter, cela risquera  de freiner l’individu dans le processus de participation/inscription. La crainte de recevoir des e-mails indésirables finiront par le dissuader de  participer. Votre réputation en sera lésée puisque vous serez associés à la catégorie des spammeurs.

2.       L’individu participe malgré le fait qu’il ne désire pas recevoir de newsletter de votre part

Cela est possible mais votre base de données ne sera alors pas ciblée, puisqu’elle contiendra des coordonnées de personnes non-intéressées qui classeront automatiquement vos newsletters dans la catégorie des spams. Votre image de marque en pâtira.

De plus, lorsque l’abonnement à la newsletter est obligatoire, certains participants ont tendance à renseigner une adresse fictive ou « secondaire ». Votre newsletter n’aura alors aucun réel récepteur.

Bien évidemment, il y aura parmi les participants des individus réellement intéressés par votre newsletter, mais vous n’aurez aucun moyen de chiffrer cela.

Alors ne privilégiez pas la quantité de coordonnées à la qualité de celles-ci. Il vous sera plus avantageux d’avoir dans votre base de données des individus sérieusement intéressés par vos newsletters.

La meilleure solution à votre disposition est de faire apparaître une case laissant le choix aux participants de s’abonner à la newsletter ou nonEn rendant l’adhésion à la newsletter facultative, vous vous assurez d’avoir des adresses mail de personnes réceptives à votre newsletter et à vos actualités.

Répondre