Image - Les français face à l’email en 2013
0 Elle m'a plu

Les français face à l’email en 2013

Les français face à l’email en 2013

La septième édition de l’étude EMA « E-mail attitude Marketing » retrace l’infographie des nouvelles attitudes et tendances des internautes français face à l’email en 2013.

 

Les nouvelles tendances des français vis-à-vis de l’email en 2013 :

Cette étude réalisée en 2013 par Bisnode est le fruit d’une volonté commune du SNCD (Syndicat National de la Communication Directe), de Nextedia, d’Omnicom Media Group et d’Acxiom qui réalisent annuellement, à tour de rôle, l’étude EMA en B to C.

 

Les internautes français sont hyper connectés :

Les résultats de cette étude montrent que  95,4% des internautes français restent connectés 7  jours par semaine, et 46% d’entre eux choisissent le mail pour consulter les informations liées à une marque et ses offres, tandis que 43%  déclarent avoir effectué des achats en ligne après avoir reçu un mail relatif à une offre commerciale.

 

Les adresses mail secondaires :

Selon cette même étude, au moins 15% des internautes français possèdent plus d’une adresse email, et 67,5% en ont plus de 4. Chaque adresse étant destinée à un usage particulier : 66% pour la correspondance, 42% pour les achats, et 36%  uniquement pour les jeux de concours (adresse mail dédiée aux jeux concours qu’ils consultent pour savoir s’ils ont gagné). La pérennité de l’adresse mail principale est confirmé car les adresses secondaires son « périssables ». Les adresses secondaires sont généralement plus récentes que les adresses principales : 63% des adresses principales ont plus de 5 ans.

 

L’ordinateur, le Smartphone ou la tablette ?

En ce qui concerne le choix de support, l’ordinateur demeure le support le plus utilisé car 97% des internautes continuent à s’en servir pour consulter leur mail. Mais depuis l’explosion du Smartphone et de la tablette, 60% des internautes français consultent plusieurs fois par jour leur mail en mobilité. Quoi qu’il en soit, l’utilisation du Smartphone est plus fréquente que celle de la tablette. En effet sur les 60% des internautes qui utilisent leur appareil mobile pour la consultation de mail : 38,4% consultent sur Smartphone contre seulement 22% d’internautes qui optent pour la tablette.

 

Les motifs de désabonnement aux newsletters :

Les résultats d’enquête menées concernant les principaux motifs de désabonnement rapportent que 51% d’internautes ont répondu que les offres ne correspondent pas à leurs attentes, contre 54% estimant avoir reçu trop d’offres de l’expéditeur, et 59% sont à la recherche d’un lien de désinscription contre 41% déclarant que les offres se ressemblent les unes des autres, pouvant ainsi leur amener à déduire qu’il s’agit d’un spam. Face aux internautes qui deviennent de plus en plus exigeants, il est donc primordial d’équilibrer la pression marketing et de personnaliser ses offres tout en communiquant des informations pertinentes. Choisir un bon canal de communication en parfaite adéquation avec l’attente de l’ensemble des internautes demeure le seul véritable moyen permettant de captiver et de fidéliser davantage d’abonnés.

Répondre