0 Elle m'a plu

Voyage : Faire rêver une communauté pour communiquer

Voyage : Faire rêver une communauté pour communiquer

 

Les acteurs du tourisme ne peuvent communiquer par leurs propres moyens sans débourser une petite fortune. De plus, les consommateurs sont de plus en plus hermétiques aux campagnes de communication puisqu’elles se sont banalisées. Elles font désormais partie d’une routine à laquelle le potentiel client ne prête plus attention.

La naissance des blogs liés au voyage a fait naître par la même occasion une nouvelle forme de communication exercée en partenariat, indirecte et beaucoup moins agressive : le carnet de voyage. En effet, les blogueurs spécialisés dans les récits d’aventures autour du monde réunissent souvent autour de leurs péripéties une très grande communauté active et demandeuse de conseils et d’adresses, indiqués par le voyageur lui-même.

Un hôtelier, un office de tourisme ou encore une compagnie de transport a tout intérêt à créer des partenariats avec ces rédacteurs web nomades qui seront les porteurs d’une communication efficace.

La démarche est assez simple dès lors que celle-ci est encadrée et bien rodée. L’entreprise souhaitant communiquer va contacter un ou plusieurs blogueurs ayant pour cœur d’activité le voyage. Le but est de lui proposer de découvrir le produit et d’en parler par la suite sur son blog et ses réseaux sociaux contre rémunération à la clef. Bien entendu, les frais liés au voyage : transport, activités, restauration, hébergement,… sont à la charge de l’entreprise communicante. A savoir que ce nouveau genre de communication peut vous faire “économiser” jusqu’à cinq fois le prix que vous auriez attribué à une campagne publicitaire dite classique : télévision, radio, web,…

barcelona

Afin d’illustrer mes propos, je vais m’appuyer sur l’exemple de la région catalane en Espagne, qui a contacté quatre blogueurs français influents dans l’objectif de promouvoir son territoire “autrement”. Le seul inconvénient à cette méthode de communication serait peut-être la subjectivité du carnétiste qu’il est impossible d’acheter. En effet, la liberté éditoriale garantie la véracité et l’authenticité des propos du blogueur, pour qu’il puisse garder toute sa crédibilité face à ses internautes. Il s’agira alors pour l’attachée de presse catalane, en charge du groupe, d’orchestrer le voyage des quatre rédacteurs à merveille afin que leur carnet de voyage promotionnel soit le plus attrayant possible pour leurs internautes.

Durant ces quelques jours de découverte, rien n’est laissé au hasard, tout comme lors d’un éductour*, l’organisation se doit d’être irréprochable et les activités les plus représentatives de la région. La somme de 14 000 € a été versée par l’office de tourisme, répartie entre les quatre blogueurs. En rajoutant l’organisation du voyage, la somme finale déboursée est de 20 000 €, soit cinq fois moins cher qu’une campagne de publicité traditionnelle.

Ces partenariats entre blogueurs et entreprises sont évidemment accessibles à tous dès lors qu’il y a un lien entre la thématique source du blog et le produit sur lequel vous souhaitez communiquer.

*Circuit de promotion à destination des professionnels du tourisme dans le but de faire découvrir une nouvelle formule à des agences de voyage et tour-opérateurs pour qu’elles communiquent sur le produit et le propose à leurs clients.

Source :  reportage sur Envoyé Spécial sur France 2 “Croqueurs de voyage” du 13/08/2015

Répondre