Ne pas finir en SPAM
0 Elle m'a plu

Ne pas finir en SPAM : Les pratiques à bannir

Ne pas finir en SPAM : Les pratiques à bannir

Ne pas finir en SPAM, oui ! Mais c’est quoi exactement un SPAM ? Avec l’envoi toujours plus massif d’e-mailing à portée professionnelle, les différents systèmes de messagerie se retrouvent très souvent saturés de ce qu’on appelle des courriers indésirables.

Ne pas finir en SPAM

Qu’est ce qu’un SPAM ?

Quand on veut faire une campagne d’emailing, pour signifier l’existence d’un jeu concours sur facebook par exemple, on est souvent confronté au problème du SPAM. Si on en croit le Larousse, un courrier électronique est considéré comme « SPAM »  s’il est non sollicité et surtout envoyé en grand nombre à des adresses e-mail, dans un but publicitaire ou commercial.

Oui, mais dans ce cas là, tous les e-mailings professionnels peuvent être considérés comme du SPAM ?  Et bien en fait, oui. Car, soucieux de ne pas avoir des millions de boîtes mail polluées, les fournisseurs d’adresse de messagerie, ont établi des « codes » leur permettant de déterminer ou non si un courrier électronique doit être mis dans les SPAMS.

 

Les règles pour ne pas finir en SPAM

Si avoir une base de donnée qualifiée convenablement parait évident, l’adresse e-mail qui doit envoyer le courrier doit être de qualité aussi. Tâchez de dédier une adresse mail rien qu’aux campagnes d’emailing et ne changez plus ! Nous vous conseillons aussi d’éviter les adresses mail dites « administrateur » comme « contact@quelquechose.com », préférez une adresse plus personnalisée.

Sachez que vous identifier clairement en tant qu’expéditeur peut aider à éviter de passer en SPAM, notamment deux détails : n’ayez pas un nom trop long et surtout pas de majuscules !

Maintenant que nous avons notre base de travail, comment ne pas finir en SPAM ?

 

Définir l’objet du message

La première étape après avoir défini les destinataires de votre message, c’est de déterminer l’objet de celui-ci. Voyez le comme un titre de film, il faut qu’il soit percutant sans trop en faire, tout en précisant bien le contenu de l’email.

Ne mettez surtout pas de majuscules hormis en début de phrase et limitez les caractères spéciaux et ponctuation abusive (ex : ????; €;£) .

 

La cadence d’envoi

Les fournisseurs d’adresse e-mail déteste une chose en particulier : les envois de masse ! C’est pourquoi il est important de fixer une cadence moyenne pour l’envoi de vos campagnes. Préférez envoyer un emailing en différé pour d’une part mieux analyser les résultats et d’autre part pour éviter au maximum d’être pris pour de la publicité abusive !

 

Le contenu du message

Enfin, sachez que le plus efficace pour ne pas finir en SPAM est de limiter voir de bannir l’utilisation de certains mots jugés « trop commerciaux ».

Voici une liste non exhaustive de ces termes à bannir :

  • Argent : Et tout ce qui touche au champ lexical de la gratuité, ex : « gratuit, 100% gratuit, remboursé, etc… »
  • Arnaque : Avec le champ lexical lié au fait de gagner de l’argent, ex : « cash, money, facile, gagnez de l’argent, etc… »
  • Marketing : Et plus globalement tout ce qui touche à l’urgence, ex : « faites vite, urgent, profitez maintenant, etc… »
  • Médicaments : Là évitez carrément de citer marques ou des noms de produits type viagra, valium, etc. Ça serait fatal !
  • Félicitations : Essayez d’éviter les phrases toute faite comme « vous avez gagné, découvrez votre cadeau, etc. »
  • Promos : Réduction, rabais, tout ce qui est supposé pousser à l’achat est mal vu, faites attention !
  • Sexe, Drogue : Devons nous vraiment faire une description pour celui-ci ?
  • Vente & Finance : Oubliez tout ce qui est carte de crédit, soldes, chiffre d’affaires, etc. C’est prohibé

Vous retrouverez un résumé de tout ça dans cette infographie réalisé par les spécialistes de l’emailing, Sarbacane !

ne pas finir dans les spams 2

Voilà, avec tout ça, vous êtes parés ! Vous n’avez plus d’excuses pour ne plus réussir vos campagnes d’emailing et ne pas finir en SPAM !

Répondre